La Vierge et Bernadette (photo 1)
1 | 2 | 3 | 4

La Vierge et Bernadette (photo 2)
1 | 2 | 3 | 4

La Vierge et Bernadette (photo 3)
1 | 2 | 3 | 4

La Vierge et Bernadette (photo 4)
1 | 2 | 3 | 4

La Vierge et Bernadette (photo 4)
1 | 2 | 3 | 4

La maitrise du Mal (étude) (photo 4)
1 | 2 | 3 | 4

Amphion (photo 4)
1 | 2 | 3 | 4

Amphion (photo 4)
1 | 2 | 3 | 4

Agrandir le plan
1 | 2 | 3 | 4 | map

Les Sculptures en acier inox

 

 

La Vierge Et Bernadette

 

UNE CHAPELLE POUR LOURDES:

 

Sculpture :  Caroline Lee

Architecture : Knez

 

Cette maquette était conçue et exécutée pour l’exposition Lourdes’64 organisé par la Galerie Creuze, Paris. L’intention était de solliciter des œuvres des artistes contemporains pour ce lieu de pèlerinage.

L’architecture, en béton armée, est composée en deux parties.

Dans la première se trouvent les sculptures de Bernadette et la Vierge en acier inoxydable. L’échelle de ces sculptures situe le visiteur entre Bernadette, plus petit que le visiteur, et la Vierge à l’échelle plus grand. Ceci est pour empêcher une identification avec l’un ou l’autre pour créer la distanciation nécessaire pour créer les conditions préalables à la réflexion.

La deuxième partie, séparé de la première par un mur de marbre, est les lieux de réflexion. Il est détaché des murs latéraux, et la Vierge est fixée
Sur la face du côté de la première partie. L’histoire de la vision de Bernadette est inscrite sur la face de ce mur faisant face à la deuxième partie de la chapelle. Cet espace prépare le visiteur pour passer dans la présence des deux sculptures en établissant le contexte de leur présentation.

Les accès aux deux parties de la chapelle sont situés à chaque extrémité à fin de renforcer la relation de cette chapelle avec son cadre naturel. Une ouverture dans le toit permet l’éclairage des sculptures et du texte gravé sur le mur de marbre.